Montre femmes

Nous vous invitons à retrouver les plus beaux modèles de montres pour femme. Que ce soit pour associer à une tenue, pour disposer d’un chronomètre de précision, d’un bijoux ou tout simplement pour lire l’heure, vous trouverez forcément la montre qui vous conviendra.

Montre Diesel femme DZ5139

Montre Diesel femme DZ5139

Montre Diesel femme DZ5139 Un des best of de la marque, cette Montre Diesel femme DZ5139 est très féminine. Montre bijou, le boitier et le bracelet sont en acier inox doré, le fond du cadran de couleur violet avec aiguilles et logo de la marque en doré offrent un look...

lire plus
Montre Lotus femme 15598

Montre Lotus femme 15598

Montre Lotus femme 15598 Extraordinaire modèle au look futuriste que cette montre Lotus femme 15598. Sublime bracelet en céramique de couleur noir et doré, lunette noire, cadran de même couleur juste cerclé par une ligne dorée qui ajoute de la finesse et un coté luxe...

lire plus
Montre Diesel femme DZ5226

Montre Diesel femme DZ5226

Montre Diesel femme DZ5226 Un modèle qui sort de l'ordinaire avec cette montre Diesel femme DZ5226. De forme hexagonale, le ton doré du boitier, de la lunette en contraste avec le cadran et le bracelet noir, est du plus bel effet. Son prix de 69€99 avec livraison...

lire plus
Montre Panthere Ajouree de Cartier

Montre Panthere Ajouree de Cartier

Montre Panthere Ajouree de Cartier Dans la collection Heure Envoûtée de Cartier, voici la Montre Panthere Ajouree de Cartier. Une formidable création de la marque de montre de luxe. Montre Panthère Ajourée de Cartier, mouvement mécanique Manufacture à remontage manuel...

lire plus
Montre Casio femme SHE4500D

Montre Casio femme SHE4500D

Montre Casio femme SHE4500D Féminine et fine la montre Casio femme SHE4500D se mariera avec toutes vos tenues. Toute en acier inox de couleur argenté, le fond de la montre est blanc et comprend un dateur jour. Vendue à un prix très accessible de 153€19, elle fera un...

lire plus

Montres femmes : la petite histoire

Les montres bracelets pour femmes ont commencé au début des années 1800.
Il est quelque peu difficile de trouver une histoire complète des montres-bracelets pour femmes dans les livres d’histoire de l’horlogerie. C’est parce que les montres-bracelets ont commencé à fonctionner au début des années 1800. A cette époque, elles n’étaient pas considérées comme des montres sérieuses. En fait, la première montre bracelet a été conçue pour une femme. Combinée à l’influence du monde horloger qui était principalement une industrie à prédominance masculine, l’histoire des montres bracelets pour femmes est très fragmentée. Les montres-bracelets pour femmes étaient communément appelées « bracelets », ne les considérant alors que comme des colifichets superficiels.

Tendance Royale

Ce sont les femmes qui ont été les premières à porter des montres au poignet. On pense que la reine Elizabeth Ier l’a fait et que la reine Marie Antoinette a commandé une « montre-bracelet » à diamants. La première montre bracelet pour femme est attribuée à Abraham-Louis Breguet (1747-1823), qui l’avait fabriqué pour la reine de Naples le 8 juin 1810. Patek Philippe a fabriqué une montre bracelet pour la comtesse Koscowicz de Hongrie en 1869. mais il s’agissait plus d’un bijou fantaisie que d’une montre.

Les montres bracelets bijoux se sont répandues dans les cercles royaux et aristocratiques du milieu à la fin du XIXe siècle, mais uniquement chez les femmes. C’étaient des bracelets très chers, fabriqués sur mesure et qui fonctionnaient à peine comme des montres. La précision était plus qu’aléatoire. .

A partir de là, et durant les 100 à 120 années suivantes, les hommes considéreront les montres bracelets comme des articles uniquement réservés aux femmes. En conséquence, les hommes porteront des montres de poche dans leur gilet, les montres à gousset.

Les femmes au travail

Les femmes étaient importantes pour l’industrie horlogère, non seulement en tant que consommatrices, mais également en tant que travailleuses. À partir de la fin du XIXe siècle, les femmes représentent entre un tiers et la moitié des effectifs des horlogers suisses. Elles ont été encouragées à travailler là-bas, plutôt que de faire face à la pauvreté. 
Dans les milieux bourgeois, les montres-bracelets deviennent très populaires auprès des femmes. Les grands horlogers commencent à investir sur ce marché féminin lucratif, encourageant les femmes à posséder plusieurs montres pour s’adapter à une variété de tenues et d’occasions.

Après la première guerre mondiale

À la fin des années 1920, les montres-bracelets pour femmes ont prévalu, alors que les hommes continuaient à considérer que les montres-bracelets étaient féminines. Les montres-bracelets n’ont pas été largement utilisées avant les années 1920, voire 1930 :

Lorsque Mercedes Gleitze a traversé la manche en 1927 avec une Rolex Oyster imperméable attachée à son poignet, elle a scellé une image sportive moderne pour des montres-bracelets qui ont commencé à faire des vagues, aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Dans le fameux journal « Daily Mail » de 1927, Mercedes Gleitz  pose avec huit montres-bracelets pour homme, deux montres à gousset et quinze montres pour femme. La gamme de produits de Rolex en 1930 reflétait également la préférence pour les montres-bracelets pour dames comprenant 79 montres pour dames et seulement 37 modèles pour hommes, ainsi que 23 montres à gousset. En outre, Rolex a capitalisé sur son offre 1920 du modèle Prince pour hommes avec un modèle pour femme appelé « Princesse ». La princesse de Rolex a été commercialisée pour sa précision portant un certificat Kew A, et a été pendant des années la montre la plus chère vendue par Rolex.

La montre bracelet enfin pour les hommes…

Ce n’est que dans les années 1930 que les « montres à bracelet » pour hommes ont été acceptées. Elles n’étaient plus considérées comme uniquement féminines. Les années 1950 marquèrent une décennie décisive pour l’utilisation généralisée des montres-bracelets lorsque Rolex et d’autres sociétés horlogères suisses mirent en avant le concept de « montre-outil » en tant qu’outil indispensable porté au poignet. 

Rolex , le roi du sport, a également tenu bon, tandis que Tiffany et Cartier (qui fabriquaient des montres en collaboration avec des horlogers établis) fournissaient le nec plus ultra en matière de montres bijoux pour poignets. En cette période d’hyperactivité dans l’industrie horlogère, les montres-bracelets ont été confirmées comme un accessoire masculin souhaitable et les hommes sont devenus la force dominante du marché de l’horlogerie.

L’évolution du marché

Pendant de nombreuses décennies, on pouvait soutenir que le marché de la montre féminine était mis de côté, l’énergie concentrée sur les modèles hommes. De nombreuses montres pour femmes étaient simplement des versions allégées des montres pour hommes avec quelques diamants introduits pour faire bonne mesure. Ou pire, le même style mais en rose !

Mais on ne peut pas en dire autant du marché horloger actuel, qui est passionnant du point de vue des femmes :

  • Cartier a maintenant une femme à la tête du développement technique
  • La directrice de la division création de Patek Philippe est une femme
  • DeLaneau est une marque conçue et fabriquée entièrement par et pour les femmes.
  • Il y a un nombre énorme de femmes designers dans l’industrie. Le résultat est une conception intuitive qui offre ce que veulent les femmes, et non pas ce que les hommes pensent qu’elles veulent.

Alors que l’économie mondiale se débat, les hommes et les femmes dépensent encore dans les montres de prestige. Les ventes de montres de luxe atteignent des niveaux record et il se murmure que les montres pour femmes sont la prochaine grande évolution pour cette industrie prospère.